SEO : les 5 erreurs à ne surtout pas faire en référencement naturel

SEO les erreurs à éviter en référencement naturel

Si obtenir plus de trafic sur son site est l’objectif de tout le monde (ou presque), il y a des erreurs Ă  Ă©viter en matiĂšre de rĂ©fĂ©rencement naturel pour ne pas ĂȘtre banni par Google. DĂ©couvrez les 5 erreurs Ă  ne surtout pas faire en SEO.

Erreur n°1 : ne pas prendre en compte les mots-clés

En rĂ©fĂ©rencement naturel, le travail des mots-clĂ©s est primordial et s’il y a une rĂšgle Ă  suivre c’est celle-ci : une page = un mot-clĂ©. Il est inutile de vouloir insĂ©rer des dizaines de mots-clĂ©s dans un seul et mĂȘme article car vous allez perdre Google. Cette rĂšgle, un contenu = un mot-clĂ© vous demandera certes un peu de travail mais pour des rĂ©sultats optimaux !

L’absence de recherche de mots-clĂ©s en amont de votre production de contenu vous fera perdre un temps phĂ©nomĂ©nal ! Ecrire pour Ă©crire, ça ne sert Ă  rien đŸ€Ż . Il faut penser : stratĂ©gie de contenu. Quel est l’objectif derriĂšre la publication de votre article ? En gĂ©nĂ©ral c’est convertir ses lecteurs en clients. Cela ne se fait pas n’importe comment.

Guide SEO offert

Erreur n°2 : le bourrage de mots-clés

Une fois que vous avez bien compris l’importance de ne traiter qu’un seul mot-clĂ© par page, il est important d’utiliser le champ lexical de ce dernier pour ne pas risquer de faire ce que l’on appelle du bourrage de mots-clĂ©s. Il est donc inutile (et surtout dangereux) de rĂ©pĂ©ter votre mot-clĂ© principal 10x dans un article de 300 mots par exemple. Google n’apprĂ©cie pas du tout cette pratique et peut mĂȘme vous pĂ©naliser pour cela ! Placez plutĂŽt votre mot-clĂ© une fois tout les 100 mots Ă  peu prĂšs et surtout utilisez des synonymes pour un contenu riche et variĂ©.

Erreur n°3 : ne pas tenir compte du balisage

Je vous en ai dĂ©jĂ  parlĂ© dans mon article prĂ©cĂ©dent sur les 7 Ă©tapes pour un article SEO friendly, la structure de votre page est hyper importante pour aider les robots de Google Ă  comprendre de quoi parle votre article. Ne nĂ©gligez pas votre titre (H1) et sous-titres (H2, H3 etc …).

Votre page ne doit contenir qu’un seul H1 et au moins un H2. Cette hiĂ©rarchie permet une meilleure lecture et comprĂ©hension de votre texte. En plus, visuellement, cela permet au lecteur d’accĂ©der rapidement Ă  l’information qu’il recherche.

Erreur n°4 : faire un copier/coller

La pire erreur que vous puissiez faire en SEO c’est de faire un copier/coller d’un article placĂ© en premiĂšre position sur Google en espĂ©rant le mĂȘme rĂ©sultat. Cela s’appelle du duplicate content et Google a horreur de ça. De plus, il n’est pas dupe et sait trĂšs bien qui est l’auteur du contenu. Il dĂ©sindexera votre site et non celui de votre concurrent !

Je vous dĂ©courage Ă©galement Ă  republier un mĂȘme contenu quelques annĂ©es aprĂšs sur votre site parce qu’il a bien marchĂ© car la rĂšgle est la mĂȘme : pas de contenu dupliquĂ© mĂȘme pas les vĂŽtres !

Erreur n°5 : rédiger moins de 300 mots

S’il vaut mieux privilĂ©gier la qualitĂ© Ă  la quantitĂ©, il est tout de mĂȘme important de ne pas rĂ©diger des contenus de moins de 300 mots car ils risquent de passer Ă  la trappe. Google a besoin d’un minimum de contenu pour vous positionner sur son moteur de recherche.

Bien qu’on ne sache pas rĂ©ellement combien de mots il faut Ă©crire pour ĂȘtre favorisĂ© par l’algorithme, un constat a Ă©tĂ© fait : les articles qui se positionne sur la premiĂšre page de Google tournent en gĂ©nĂ©ral autour de 1000 Ă  2000 mots. Je vous rassure, vous n’ĂȘtes pas obligĂ© d’en arriver lĂ  pour espĂ©rer ĂȘtre bien positionner, nĂ©anmoins pas en dessous de 300 mots ok ? 😉

Vous savez dĂ©sormais quelles sont les erreurs Ă  Ă©viter en SEO. Il ne vous reste plus qu’Ă  appliquer les bonnes pratiques en matiĂšre de rĂ©fĂ©rencement naturel pour voir vos pages grimper dans la SERP (rĂ©sultats de recherche).