Covid-19 : 7 choses à faire pour votre entreprise pendant le confinement

Chers entrepreneurs en libéral, je pense que nous sommes tous plus ou moins impactés par le confinement dû au virus COVID-19 qui sévit actuellement. Nous avons tous dû fermer nos cabinets sous ordre de notre président et notre entreprise va forcément être impactée financièrement. Néanmoins être entrepreneur, c’est aussi savoir faire face aux difficultés et les surmonter. C’est la raison de mon article aujourd’hui, je vous propose 7 choses à faire pour votre entreprise pendant le confinement.

Personnellement, je suis salariée à 80% et j’ai mon cabinet la journée du vendredi. Je suis donc au chômage technique pour la partie salariat et j’ai décidé de mettre en place des téléconsultations pour pallier le manque au cabinet. J’ai choisi la plateforme Qare pour m’accompagner lors des téléconsultations. Je vous en dirais plus quand je l’aurais expérimenté quelques semaines.

Travailler sur son entreprise pendant le confinement du Coronavirus

En tant que chef d’entreprise, nous ne devons pas baisser les bras face à cette période difficile que nous traversons. Beaucoup abandonnerons tandis que d’autres feront face et s’en sortirons. Ce n’est pas parce que nous ne pouvons pas recevoir nos patients au cabinet que nous ne pouvons pas travailler !

#1. Pensez à la téléconsultation

Si votre pratique le permet, contactez vos patients et proposez leur un rendez-vous via Skype par exemple pour éviter les annulations. Les consultations peuvent également se faire par téléphone, notamment pour les accompagnements psychologiques.

Pourquoi ne pas innover et proposer un suivi par échange de mail ou de sms ? Cette idée là peut être très chronophage alors à vous de voir si vous pouvez assurer un tel service et à quel prix.

#2. Créez vos propres formations en ligne

Il ne faut pas se voiler la face, si nous n’avons pas de patients, nous n’avons pas de rentrée d’argent et pourtant, il faut bien payer le loyer du cabinet et autres services (doctolib, publicité etc…).

Pourquoi ne pas mettre vos connaissances à disposition du plus grand nombre ? Créer un produit numérique demande du temps, mais il constituera sur le long terme un revenu passif pour arrondir vos fins de mois lors de périodes difficiles ou propulser votre business au niveau supérieur !

✅ Si vous êtes psychologue, vous pouvez proposer des formations en vidéo pour apprendre à gérer ses émotions par exemple.

✅ Si vous êtes praticien en hypnose, vous pouvez proposer des séances d’hypnose au format audio à la vente sur des thématiques en particulier.

✅ Si vous êtes diététicien, vous pouvez créer un e-book de recettes équilibrées pour toute la famille via l’outil Canva par exemple.

✅ Si vous êtes aromathérapeute, vous pouvez proposer des recettes maison pour prendre soin de vous naturellement.

Votre seule limite, c’est votre imagination. Ajoutez une nouvelle casquette à votre métier de thérapeute : celle du chef d’entreprise qui innove.

Personnellement, je vois cette période de confinement comme l’occasion d’avancer dans mes projets beaucoup plus vite que prévu. Je compte avancer dans la création des formations que je souhaite vous proposer dans quelques mois.

#3. Créez du contenu pour votre référencement naturel

L’une des plus grosses difficultés que je retrouve chez les entrepreneurs en libéral, c’est : comment être visible ? Comment se faire connaître ?

Pour que les personnes vous trouvent, il faut que vous soyez présent. Cela ne veut pas dire d’investir tous les réseaux sociaux, mais choisissez-en quelques-uns de manière stratégique. Où se trouvent vos potentiels patients ? Car c’est là que vous devez être.

La rédaction d’article

Le meilleur conseil que je pourrais vous donner, c’est de vous lancer dans la création d’un blog afin de l’alimenter de manière régulière avec des articles en lien avec votre métier et les problématiques que rencontrent vos patients.

Mettre son site à jour régulièrement avec du contenu de qualité est très apprécié de Google, c’est le référencement naturel ou SEO (search engine optimization). Tout le monde rêve d’apparaître sur la première page du géant Google et pour cela, il faut travailler vos contenus. J’ai prévu une formation sur le sujet pour vous aider à rédiger des articles de qualité afin de mettre toutes les chances de votre côté de remonter dans les résultats de recherche.

La gestion des réseaux sociaux

Après la création d’un blog, je vous conseillerai de choisir un à deux réseaux pour communiquer sur votre pratique, sur votre cabinet et sur votre expertise.

En 2020, vous avez le choix. Sachez que la vidéo va prendre une place énorme d’ici les prochaines années et nul besoin de vous monter comme l’atteste cette vidéo : C’est quoi l’hypnose ?

Voici une liste non exhaustive des réseaux sociaux intéressants quand on est praticien :

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • Pinterest
  • Youtube

Personnellement je les ai tous investis sauf Twitter (je déteste) car j’adore créer du contenu. Vous ne devez aucunement être partout pour être visible en revanche, je vous rassure !

🧐 : Comment utiliser Instagram pour son activité libérale ?

#4. Retravailler votre site internet

Retravailler son site web fait partie des tâches indispensables, mais pas urgentes ce qui fait qu’elle est souvent repoussée parce qu’on a toujours mieux à faire. Aujourd’hui, c’est le moment de le mettre à jour, de lui redonner un coup de neuf pour qu’il soit à votre image et qu’il délivre un message clair.

Vous n’avez pas encore de site internet, n’attendez plus ! Même si nous sommes confinés tout le reste de l’année, le référencement d’un site ne se fait pas en un jour, il faut compter des mois. De ce fait, vous ne sera jamais trop à l’avance même si vous n’êtes pas encore installés en cabinet.

J’ai créé mon site en juillet 2019 alors que je savais que je n’ouvrirais pas mon cabinet avant janvier 2020. Ayez une vision sur le long terme et anticipez.

🧐 : Pourquoi créer un site web quand on se lance en libéral ?

#5. Retravailler votre positionnement

S’il y a 10 ans remplir son cabinet était un jeu d’enfant, à l’ère de l’entreprenariat et du statut de micro-entreprise qui facilite grandement les démarches administratives, aujourd’hui pour vous démarquer, il faut vous spécialisez.

Je sais que cette idée est difficile à entendre, car nous avons cette vieille croyance derrière : « oui, mais si je me spécialise, je vais toucher moins de monde« .

✅ C’est justement le but !

« Vouloir toucher tout le monde, c’est prendre le risque de ne toucher personne. »

🧐 Pourquoi ?

Prenons un exemple :

Vous avez envie d’une bonne pizza 🍕 et quand vous faites votre recherche locale sur Google, vous tombez sur deux restaurants qui en proposent :

  • « La table du chef » qui propose sur sa carte : des pizzas, des hamburgers maison, des pâtes, des pièce de viande et des moules
  • « Les pizzas de Charles » qui propose des pizzas

Lequel des deux allez-vous choisir ? 🤨

En théorie, vous allez vous diriger vers les pizzas de Charles, car il ne propose que cela, ce qui nous fait penser qu’il doit être expert dans son domaine contrairement à la table du chef, n’est-ce pas ?

Pour votre cabinet, c’est exactement la même chose !

Mais comment fait-on pour travailler sur son positionnement ?

C’est une question qui nécessitera un article entier pour vous répondre, mais voici une première question afin de vous aiguiller : avec qui avez-vous envie de travailler ?

#6. Lisez des livres de développement personnel

Voilà un cliché, vous allez me dire.

Cependant, quand on est entrepreneur, on n’est pas « juste » praticien, on est aussi chef d’entreprise. Il faut ainsi travailler notre état d’esprit afin de développer un business qui nous ressemble et qui soit rentable.

C’est un sujet passionnant qui nécessitera également un article complet à ce sujet, mais je vous invite à regarder « Le secret » sur Netflix afin de découvrir l’univers fascinant de la loi de l’attraction.

Mes lectures préférées :

Si vous n’êtes pas trop lecture, sachez que vous pouvez trouver des podcasts et des chaînes Youtube sur le sujet 🙂

#7. Prenez du temps pour vous

Vous êtes votre entreprise et si vous n’allez pas bien, votre entreprise non plus. Il est ainsi primordial de vous accorder du temps pour vous reposer et vous ressourcer.

Autorisez-vous à faire ce qu’habituellement vous n’avez pas le temps de faire.

Testez la méditation, le yoga ou tout autre activité qui vous fera du bien !

Ce temps de repos forcé est l’occasion de recharger les batteries afin d’être prêt quand le confinement sera levé et que votre cabinet ré-ouvrira.

Libre à vous de voir cette période comme la fin du monde ou l’occasion de réaliser vos projets laissés en suspens.

Découvrez les coulisses de mon cabinet libéral

Loyer, chiffre d’affaire, ateliers, je vous dis TOUT pour vous aider à vous lancer en toute tranquilité !

*En vous inscrivant à la newsletter vous acceptez de recevoir un mail « bilan » tous les mois de mon activité libérale en cabinet.

5 réponses sur “Covid-19 : 7 choses à faire pour votre entreprise pendant le confinement”

  1. Hello ma belle !

    En ce moment je planche sur une formation en ligne, ça va me prendre un peu de temps, mais autant m’en occuper maintenant que je n’ai pas mon nombre de clients cible 😉
    Très intéressant ton article, il y a tellement de choses à faire sur le web pour booster son activité !

    1. Coucou ma belle,
      J’ai décidé de me lancer plus tôt dans ma formation en ligne aussi justement !
      Il y a toujours du bon même dans les pires situations 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *